Vous êtes ici
Accueil > Infos > Le jeune groupe de Villejean donnera l’un de ses premiers concerts samedi…

Le jeune groupe de Villejean donnera l’un de ses premiers concerts samedi…

Samedi, ils monteront sur la scène de l’Antipode pour l’un de leurs premiers concerts. Programmés dans le cadre du festival Urbaines qui se tient jusqu’au 12 mars, les cinq membres de La Meute seront d’ailleurs les stars de la soirée. Des stars tout juste âgées de 13 et 14 ans.

Pépélé, 180.000 vues en quelques mois

Bombo, 13 ans, Haussman, Stan, Nahwy et Bernie, 14 ans. En quelques mois, ces cinq gamins de Villejean sont devenus des petits phénomènes dans leur quartier grâce à leur morceau intitulé « Pépélé ». Posté sur Youtube en août dernier, le clip totalise plus de 180.000 vues. Pas mal pour une première. « On a posté le morceau et je suis parti en vacances le lendemain. J’avais pas le wifi, rien. Quand je suis rentré, j’ai vu qu’on avait des dizaines de milliers de vues, j’avais des notifications partout sur Facebook », raconte Bombo, le cadet de la troupe.

Balancé au milieu de l’été, leur morceau d’afro trap connaît un joli succès sur la toile, dans la lignée du carton de MHD et de son morceau Champions League. C’est lui qui les a inspirés. « Quand on a commencé à écrire, on avait 10 ans mais on se prenait pour des grands. On écrivait du trap de la cité. C’était du rap lourd, énervé », se souvient Haussman. Les « petits » de Villejean voulaient marcher dans les pas des « grands ». « On a commencé à écrire des trucs sur les flics, mais ce n’était pas nous, on est encore des gamins. On voulait montrer l’exemple aux petits du quartier », explique Stan.

Changer l’image du quartier

Coachés par Taanlim, un « grand » de 20 ans qui rappe depuis des années, les cinq copains écrivent alors leur morceau « Pépélé » et abandonnent le ton agressif et déprimé. « Pépélé, ça veut dire « tranquille » en congolais. C’est un morceau d’été », poursuit Bombo. Du haut de leurs 14 ans, les membres de La Meute espèrent aussi changer un peu l’image de leur quartier. « Les gens pensent que c’est un quartier dangereux. On a envie de montrer qu’il y a ici des jeunes gentils et respectueux », lâche Haussman.

Admin
Rédacteur en Chef
http://amisalgerie.com/

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :