Vous êtes ici
Accueil > Infos > Une scène locale en pleine effervescence au festival I’m From Rennes

Une scène locale en pleine effervescence au festival I’m From Rennes

Sacrée capitale du rock en France à la fin des années 70 et dans les années 80, Rennes a depuis perdu de sa superbe sur la scène musicale. Il n’empêche que l’effervescence est toujours là dans la capitale bretonne avec des groupes en pagaille qui se forment chaque mois. C’est pour fédérer et promouvoir les troupes que le festival I’m From Rennes a vu le jour en 2012, avec à la baguette les groupes Manceau, Juveniles, The Popopopops, Wankin’Noodless.

Le groupe garage The Madcaps jouera le jeudi 22 sur la scène de l’Etage. – The Madcaps
Sacrée capitale du rock en France à la fin des années 70 et dans les années 80, Rennes a depuis perdu de sa superbe sur la scène musicale. Il n’empêche que l’effervescence est toujours là dans la capitale bretonne avec des groupes en pagaille qui se forment chaque mois. C’est pour fédérer et promouvoir les troupes que le festival I’m From Rennes a vu le jour en 2012, avec à la baguette les groupes Manceau, Juveniles, The Popopopops, Wankin’Noodless.

Quatre ans après cette première édition, la relève est assurée avec plus de 40 groupes qui vont se produire pendant 11 jours dans 18 lieux de la ville. « C’est vrai que Rennes a l’image d’une ville plutôt rock. Mais ça bouge désormais dans tous les styles avec une scène électronique locale qui cartonne ou une scène garage très puissante », indique Cédric Bouchu, qui chapeaute la programmation du festival.

Une nouvelle scène garage qui décolle

S’exportant désormais en dehors des frontières bretonnes, et même à l’international pour certains, la scène garage rennaise sera d’ailleurs à l’honneur lors du festival avec une grosse soirée prévue le 22 septembre à l’Etage avec sur scène The Madcaps, Sapin, Chouette ou Kaviar Special, qui a joué fin août au festival Rock en Seine.

Le festival investit des lieux insolites

Pour cette cinquième cuvée qui démarre ce mercredi avec le concert de In love with a ghost à la station de métro République, le festival I’m From Rennes s’aventure également en dehors des circuits balisés que sont les salles de concert et les bars. « Les groupes n’ont pas besoin de nous pour jouer dans ces endroits qu’ils connaissent déjà. L’idée est de les faire jouer dans des lieux insolites », souligne Cédric Bouchu.

Source : 20minutes

Admin
Rédacteur en Chef
http://amisalgerie.com/

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :