mardi, mai 22, 2018
Home > Infos > Rennes: Après les récents incidents, Villejean retrouve un peu de calme

Rennes: Après les récents incidents, Villejean retrouve un peu de calme

Des policiers qui patrouillent sur la dalle Kennedy. La scène, assez banale, suscite pourtant de la curiosité à Villejean. Peu habitués à un tel déploiement dans leur quartier, les habitants vont devoir s’y habituer. Depuis quelques semaines, neuf policiers sont en effet chargés de sécuriser le quartier. Une promesse de Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, qui s’était déplacé en personne le 23 mai pour rencontrer les riverains.
Cette visite faisait suite à une série d’incidents survenus depuis le début d’année dans le quartier. « On a assisté ces derniers mois à une hausse très forte des cambriolages et des vols avec violence dans le quartier. Il y avait aussi un trafic de stupéfiants très important avec des dealers qui terrorisaient une partie de la population », souligne Patrick Chaudet, directeur départemental de la sécurité publique.
« Le trafic a du mal à se réorganiser dans le quartier »
Quelques jours seulement après la visite de Bernard Cazeneuve, la police avait frappé un grand coup en arrêtant un important réseau de trafiquants sévissant dans le quartier. Les sanctions judiciaires n’avaient pas traîné avec la condamnation début juillet de sept individus à des peines de six mois à deux ans de prison ferme.
Depuis ce coup de filet, le calme semble revenu à Villejean. « Le trafic a du mal à se réorganiser car il n’y a plus de pointure à tenir le terrain. Avant, c’était vraiment l’enfer avec un trafic qui était vraiment extrêmement bien organisé », confie une source policière.
Des commerçants et des habitants soulagés par l’arrivée des policiers
Malgré l’arrivée de renforts, le deal n’a pas pour autant cessé dans le quartier. « Il y a toujours un peu de trafic qui se fait à la vue de tout le monde. Il y a encore aussi quelques incivilités et jets de projectiles mais rien d’intenable », confie une autre source policière.
Du côté des commerçants et de certains habitants, l’arrivée des policiers a été accueillie avec soulagement. « C’est quand même plus rassurant maintenant. Les gens peuvent venir faire leurs courses sans risquer de se faire insulter ou agresser », témoigne le gérant d’un magasin. « Avec certains jeunes, c’est plus compliqué. Ils se demandent ce qu’on fait là car ils n’étaient pas habitués à nous voir dans le quartier », concède un policier.

Jérôme Gicquel, 20 Minutes.

Admin
Rédacteur en Chef
http://amisalgerie.com/

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :